Contactez-nous pour apparaitre ici !

Itinéraires de randonnée pédestres Suisse

Presse du 08.06.2011 - Le Nouvelliste

Envoyer Imprimer PDF

Article concernant yway.ch dans le Nouvellistes

Pour préparer des balades depuis son salon

Lire un panneau de randonnée sans bouger de chez soi, c’est possible. Cédric Pelloquin, passionné de balade en famille, s’amuse à répertorier et photographier tous les panneaux jaunes qu’il rencontre sur son chemin. Un loisir qu’il réalisait d’abord pour sa propre utilisation et qu’il a décidé de mettre à la disposition de tout un chacun en créant un site internet où toutes ces données sont accessibles librement. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 1565 de ces indicateurs qu’il a inventoriés dans toute la Suisse dont une grande partie en Valais.

Une initiative au hasard

La conception de ce projet relève plutôt du hasard. Mécanicien de locomotive, Cédric Pelloquin passe ses journées sur les rails et sillonne la Suisse. «Dans toutes les régions où je me rends, il y a toujours ces même panneaux jaunes à proximité des gares et je me suis simplement demandé s’ils avaient été répertoriés. Tant auprès de Valrando que de diverses communes ce n’était pas le cas alors je me suis amusé à le faire. Lorsque ces informations sont devenues nombreuses, j’ai décidé de les mettre à la disposition du public.» Sur son temps libre et au fil des sentiers, il dégaine son téléphone portable et immortalise chacun des écriteaux qu’il rencontre et en retranscrit le contenu sur son site internet. Les coordonnées GPS de la photo sont incluses dans son mobile et les panneaux sont alors géolocalisés sur une carte et classés par commune. Autre détail technologique, les données du site sont intégrées dans une application pour téléphones, «Layar», qui permet de visualiser dans quelle direction se trouvent les indicateurs à proximité.

La documentation abonde en matière de randonnée et cet ex informaticien aborde son projet avec modestie. «Avec les données que j’ai collectées je me fais une idée précise des lieux que je peux rejoindre et du temps que ça prend. Ça n’offre pas une seule possibilité, un seul tracé, mais une quantité de variantes. C’est un petit plus.»

Favoriser l’échange des données

Pas de business ni de marketing, l’objectif c’est l’échange avec les autres utilisateurs. «Chacun peut poster sa propre photo, gratuitement et sans inscription pour élargir le matériel à disposition.» Pour preuve de l’intérêt, il a même réalisé un partenariat avec Torgon. Le site internet de la station met à disposition un lien vers celui de Cédric et réciproquement. Un concept qui a du temps devant lui, lorsqu’on sait qu’il existe environ 35 000 panneaux de randonnée en Suisse.

J'aime yway.ch et je le fais savoir !